Notre entreprise


TransTechnika Management International inc. – c’est un nom bien long pour une entreprise. Aujourd’hui c’est plutôt TransTechnika ou T2MI pour les intimes.


TransTechnika est une entreprise de recherche et développement qui fabrique localement et commercialise des produits respectueux de l’environnement qui sont fabriqués à partir de source renouvelable tel que les résidus forestiers et les papiers recyclés.

Parmi ces produits on retrouve actuellement I’Drat, un hydrogel horticole et UrBi, un prêt à jardiner.



Qui sommes-nous?

 

D'où vient-t-on?


Fort de son expérience de neuf ans dans les pays en développement et auprès de la Banque Mondiale, monsieur Pierre Bossé a fondé TransTechnika au tournant du millénaire – janvier 2000 – afin d’offrir des services de consultation en développement et réalisation de projets internationaux principalement dans les pays en développement.

 

2012 marque le début d’un tournant majeur pour TransTechnika. Une suite d’évènements amène l'entreprise à s’intéresser à la production d’énergie et la fabrication de produits à partir de la biomasse agroforestière résiduelle. Ceci amène monsieur Bossé à réaliser une maîtrise en science et génie des matériaux lignocellulosiques à l’UQTR.

 

En 2015, TransTechnika développe l’unité de bioraffinage MaNu (en instance de brevet) un procédé utilisant uniquement de l’eau chaude sous pression qui permet de transformer les résidus de biomasse agroforestière en plusieurs produits – biocarburant, biopolymères et autres produits.

 

Puis en 2017, TransTechnika oriente ses activités vers la recherche, le développement et la fabrication de produits en lien avec la valorisation de résidu agroforestier et lignocellulosique.

 

i’Drat a été développé en 2018. Il s’agit d’un hydrogel pour le secteur agricole et horticole qui est fabriqué à partir de résidus de biomasse grâce au réacteur MaNu. Il permet de conserver l’eau au niveau des racines des plantes durant les périodes de sécheresse, de favoriser la germination des semences et de réduire la fréquence des arrosages.

 

Enfin en juillet 2019, UrBi est apparu dans sa version initiale. Il s’agit d’un « prêt à jardiner » pour les « urbi-culteurs » qui veulent produire à l’intérieur de leur appartement ou sur leur balcon leurs fines herbes ou certains légumes.

 

TransTechnika utilise en ce moment un pot fabriqué à partir de bagasse qui doit être importé. Le prochain volet de développement vise à créer un pot de semis (10 cm de diamètre) qui sera fabriqué à partir de papier recyclé. Ceci permettrait de réduire la consommation de pot de semis en plastique à usage unique et de valoriser les papiers recyclés.

 

Depuis l'été 2019, TransTechnika travaille aussi avec avec AU/Lab pour le développement de Terr-eau. Il s’agit d’un terreau pour l’horticulture qui ne contient que des produits de source renouvelable.

 




Notre équipe